//
archives

Arts vivants

Cette catégorie contient 19 articles

Les ailes de la corneille

Sur la scène du studio du Centre national des arts, dans un éclairage orangé, Aakash Odedra est prostré dans un coin. Et il bouge ses ailes. Pendant un moment, on se demande où sont les effets spéciaux. Un moment où on se dit que ce corps devant nous – cette machine dansante – n’est peut-être … Lire la suite

On fait ça à l’hôtel?

Le concept rappelle celui des Oeuvres de chair de Québec en toutes lettres. Cette fois, au lieu de la littérature, c’est la « danse-théâtre » qui occupe une chambre d’hôtel. J’utilise « danse-théâtre » avec de gros guillemets, ne sachant trop ce que peut bien vouloir dire cette expression. Je repense ainsi à Emmanuel Schwartz … Lire la suite

De la Main à la scène (à la Main)

Dans une bonne partie de son oeuvre, Michel Tremblay aura voulu donner la voix à certaines franges de la population qui en avait bien peu. Une certaine classe populaire qui habitait encore le Plateau Mont-Royal de l’époque, bien entendu, mais aussi la faune bigarrée et fantasque de la Main: gens de taverne, travestis, prostituées, etc. … Lire la suite

Grand Poney éveillé

La dame derrière moi venait de dire à son voisin qu’elle avait peur de s’endormir. Faut dire que l’atmosphère était sombre et un peu hallucinante. Pendant que les spectateurs prenaient place, j’avais reconnu Gilles Poulin-Denis, assis au milieu de l’allée improvisée, qui s’amusait avec un théâtre d’ombres où se dessinait une ville plongée dans l’obscurité. … Lire la suite

Le petit pan de grille jaune

Mes derniers livres sont trop secs, il aurait fallu passer plusieurs couches de couleur, rendre ma phrase en elle-même précieuse, comme ce petit pan de mur jaune. Marcel Proust Les dernières notes du cabaret Vous êtes libres à la Cinquième salle de la Place des arts, et mon esprit vagabondait, cherchant sans doute à mettre de … Lire la suite

Changing Bodies

Je voulais écrire sur le corps. Ré-écrire. Encore. J’avais noté ça dans mon carnet sous le titre «Réapprendre son corps». Je ne savais pas trop comment faire. Je pelletais en avant ces choses qu’on ne sait pas dire parce qu’elles sont pétries de platitude concrète. Des choses ordinaires. Elles sont cette colle qui s’éternisent après … Lire la suite

La révolte unie

Il m'arrive de me demander si le discours de révolte, quand il a la force d'être uni (comme dans unité), n'a pas aussi la faiblesse de l'être (comme dans couleur unique). Une couleur unique que je n'oserais qualifier de drabe, mais qui en tout cas devient moins intéressante quand elle se décline partout dans la … Lire la suite

Jusqu’où te mènera ta langue? Jusque-là… (pour l’instant)

Ce soir, le Théâtre français du CNA d'Ottawa ouvre sa saison avec le spectacle Jusqu'où te mènera ta langue? qui donne la parole à douze auteurs. Dont moi… Petites notes (bien partielles) sur une expérience d'écriture dans un cahier Canada. J'étais très douée à l'école. Je ne le dis pas comme si ça devait vous étonner, … Lire la suite

Critique blanche pour Projet blanc

Ce théâtre n'est qu'un exemple parmi tant d'autres de lieux publics que l'économie de marché a transformés en espaces privés, qui doivent faire, avant toute chose, la preuve de leur rentabilité.Extrait de Projet blanc  Avez-vous assisté à Projet blanc l'automne dernier? Il y a peu de chance. Le projet théâtral de l'Activité (Olivier Choinière et Éric … Lire la suite

Mon corps étranger préféré

Comme d'autres, j'étais devant mon écran de télévision la semaine dernière pour regarder le documentaire "Aux limites de la scène"présenté sur Artv. Un moment rare de télévision. Parce que si la danse a parfois la réputation d'être surmédiatisée, ce n'est certainement pas cette danse de création qui était enfin mise en valeur. Excusez le cliché, mais … Lire la suite

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce blog et être notifié des nouvelles publications.

Fil Twitter

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Publicités